Ce mois de juillet 2017 a vu naître la palissade en bois qui sécurise l’accès à Castelroc. En effet, parmi les priorités que s’était fixée l’association et à la demande des propriétaires, la mise en sécurité est prioritaire sur un site où l’effondrement des murs et le côté escarpé sur lequel est bâti le château en font une « zone à risques ».

Cette palissade est la première étape d’une série de mesures qui vont dans le sens de la sécurisation. La palissade qui inclut la porte d’entrée sera complétée d’une clôture, d’un circuit aménagé pour les visiteurs, de la mise en place de visites accompagnées pour des groupes par un membre désigné par l’association et enfin, la rénovation des murs qui menacent de s’écrouler.

Il aura fallu 2 semaines de travail pour arriver au bout de cette construction. Avec l’aide des compagnons SGDF de Meudon (93) et des compagnons SGDF de Riom (63), la première étape consistait à abattre environ 70  châtaignés dans la forêt soigneusement sélectionnés pour obtenir des perches de 4 à 6 mètres de long.

Il fallait ensuite, procéder au transport routier par tracteur, puis à les monter à la force des bras jusqu’au château. Un travail pénible sous les 35 degrés de moyenne pour lequel l’équipe de Meudon accompagnée d’une poignée de fidèles bénévoles réussirent avec force et vigueur ce premier exercice.

Deux jours plus tard, les premières perches qui serviront de structure sont installées en lieux et places. Il s’ensuivra ensuite d’un travail de sélection, de découpe, d’ajustement, de fixation des différents éléments qui forment désormais cette superbe construction.

Un grand « Bravo » à : Maxime, Paul, Arnaud, Constantin, Pierre, Matthieu, Michel, Coline, Guillaume, François, Lisa, Clément, Dorian et Laurent pour leur contribution. Leurs noms resteront à jamais gravés dans l’histoire de Castelroc.

Share This